Les sources Jared Leto sur Skyrock.com Liste des derniers articles traitant du sujet Jared Leto. LE SAINT SECRET DU NOCES OU DU MARIAGE- 19 -ème douane 2 -ème partie https://forces-d-intentions.skyrock.com/3341204198-LE-SAINT-SECRET-DU-NOCES-OU-DU-MARIAGE-19-eme-douane-2-eme-partie.html Ce Saint Sacrement est le plus ancien établissement divin. C'est le plus ancien mystère. Ce Mystère est basé sur l'union des deux sexes, la partie masculine et la partie féminine, l'unité et la permanence de la famille, la cellule de la société humaine, le fondement de l'existence des peuples.<br />les mariages, comme on les appelle habituellement, ne sont pas anodins; mais c'est un Saint Sacrement établi par Dieu lui-même.<br /> L'origine de ce Saint Sacrement du mariage est aussi ancienne que l'homme sur cette terre. Le mariage vient du ciel sur terre.<br /><br />Le mariage est le Saint Sacrement, dans lequel le prêtre demande à Dieu d'envoyer les mariés - l'homme et la femme - qui ont accepté de vivre ensemble, le don de la véritable union pure, de donner naissance à des fils et filles dans la bénédiction et de les élever aussi chrétiens que possible. , dans la sagesse d'en haut, dans l'amour de Dieu. «Ceci - confirme la confession orthodoxe - se fait d'abord avec le consentement de l'homme et de la femme entre eux, sans aucune entrave au milieu. Mais la volonté n'est pas suffisante pour le vrai mariage, à moins qu'ils ne se confessent eux-mêmes, devant le prêtre, leur promesse, et se serrent la main qu'ils garderont la foi, l'honneur et l'amour du mariage les uns des autres pour le reste de leur vie, et qu'en aucun danger ne sera laissé à l'autre. Enfin, le prêtre renforce et bénit leur compréhension et leur promesse. Et ainsi les écritures sont accomplies:<br /><br /> &quot;Le mariage est honorable en toutes choses, et le lit sans tache&quot;<br />L'engagement ou le mandat est: <br /> a) une promesse faite par ceux qui veulent se marier, <br /> b) un court service par lequel l'Église par l'intermédiaire de ses prêtres bénit le fiancé et la fiancée. Cet engagement a presque le même pouvoir que le mariage. Il ne peut plus être dissous comme les volontés humaines. La forme de l'engagement est les paroles prononcées par le prêtre trois fois, faisant le signe de la croix avec l'anneau de chacun des fiancés, sur leur visage, avec la formule: «Le serviteur est engagé<br />Dieu (N.) avec la servante de Dieu (N.), au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen &quot;. Le prêtre avec la religieuse met l'anneau au doigt du fiancé. Puis:&quot; La servante de Dieu (N.) est fiancée au serviteur de Dieu (N.) ... Amen &quot;. Et le prêtre avec la mariée met la bague au doigt de la mariée. Les nonnes changent les anneaux.<br />L'auteur de ce Saint Sacrement est le prêtre et l'évêque en tant que croyant.<br />Le mariage a lieu dans l'église après la Divine Liturgie. <br /><br /> Parce que le mariage est le Saint Sacrement, selon l'ordre approprié, il est célébré dans l'église après la célébration de la Divine Liturgie. Ceci est fait pour que l'époux et l'épouse, participant à la Divine Liturgie, puissent se préparer du mieux qu'ils peuvent à la réception de ce Sacrement. Vrais croyants chrétiens: les mariés, dans le passé, ici et là, se confessaient auparavant, faisaient leur propre canon, puis, avec une bonne préparation, venaient le jour de leur mariage avec la Sainte Église le matin, écoutaient le service et la Divine Liturgie. et ils ont participé aux Mystères Divins. Et puis, après la fête, ils ont reçu le Saint Sacrement des noces, célébré par le prêtre de l'Église, devant tous les fidèles et les mariés. C'est tellement agréable devant Dieu et les hommes. Et je pense que beaucoup de parents, mariés et mariés, veulent et font cela.<br /> Les récipiendaires du Saint Sacrement du Mariage sont des chrétiens en tant que croyants, adultes, des deux sexes, célibataires ou veuves, qui ne sont pas parents et n'ont aucun obstacle au mariage. Ceux qui se marient considèrent bien ce qu'ils font, car ils le font pour la vie<br />Dans ce chapitre il à beaucoup des titres intéressant et éducatif comme celle ci:<br />Le but de la fiançée est: l'entraide, la naissance de fils et l'évitement de la fornicacion. <br /><br />2ème mariage et 3eme, est toléré<br /><br /><br /> Les saints pères de l'église considéraient le premier mariage «comme quelque chose de recommandé», le deuxième mariage «le manque de retenue», et le troisième mariage » impureté .<br />Cependant, il a préféré éviter la tentation et la fornicacion. Selon saint Grégoire le Théologien,&quot; le premier mariage est loi, car il a été béni par le Sauveur par sa présence au mariage en Cana de Galilée, le deuxième mariage est le pardon ou l'indulgence, pour eux le service du mariage est plus simple, il a une petite bénédiction pas aussi grande qu'au premier mariage, il n'est pas béni d'un «mariage». L'Église, cependant, tolérait le mariage (voir Saint Nichifor, 2 avec le soussigné), les prières de repentance et de pardon des péchés, est sujette à la canonisation, et il est interdit au prêtre d'aller à leur table, étant en repentir. Le troisième mariage est vu comme une impureté, une violation de la loi, cependant, pour éviter la tentation et la fornicacion, il est toléré, mais canonisé plus difficile.<br />Le quatrième mariage est complètement arrêté. <br /><br /><br /> Pour le quatrième mariage, ils commencèrent à l'esprit ensemble et avec le récit et le jugement du Conseil divin des Saints Pères, qu'un tel mariage sans loi ne devrait jamais être fait; et si quelqu'un ose et devient ignoré par la Loi et la Règle Divines, s'il entre dans cette vie de porc, le quatrième mariage, qu'il soit maudit et privé de tout le service de l'Église, et totalement étranger à l'entrée de son Église. Christ, jusqu'à ce qu'il se sépare complètement de cette demeure et de cette union mauvaise qui a été faite. Après cela, s'il se sépare et parvient à sa repentance et revient, il reçoit son canon - comme le dit le Divin Postnicien - qu'il ait huit ans, et qu'il ne nous honore pas avec des chapelets, le jeûne et l'aumône; et s'il ne revient pas, alors soyez étranger à la vie des chrétiens, comme je l'ai dit.<br /> Les mariages qui se font plus de trois, ce ne sont pas des mariages, car ils sont comme du bétail, sans loi, sales et sans rangs de chrétiens.<br />Les chrétiens ne devraient plus idolâtrer (simuler) les mariages. <br /><br /><br /> Dieu, qui les a tous rendus très bons, veut que le mariage soit un Saint Sacrement, pur, honnête et heureux pour ceux qui sont accompagnés. Mais le diable lutte pour renverser toutes les bonnes ordonnances et pour remettre ses désorganisations à leur place.<br />Cherchez votre homme, pas des ombres vaines.<br /><br /><br /> Beaucoup se sont mariés, se flattant avec l'espoir de trouver le bonheur dans leur vie de famille. Mais beaucoup, beaucoup avaient tort. Beaucoup d'entre eux ont trouvé au lieu du bonheur, une grande amertume. Demander pourquoi? Car, au lieu de faire le choix du bonheur manifesté par l'Église, beaucoup ont cherché à se marier: une femme belle, riche, d'une race choisie ... <br /> Ainsi, beaucoup veulent épouser un bel homme, riche, de grande race, choisi. Dans ce choix, ils considèrent que le bonheur est prêt. Mais hélas!: Certains comme eux ne comprendront pas: combien d'hommes beaux, riches, de bonne humeur ... ont rendu leurs femmes malheureuses! <br /> Et combien de belles et riches femmes de la race choisie ... ont perdu leurs maris à cause de leurs mauvaises actions! La Sainte Église nous montre souvent le chemin du bonheur non pas dans: la beauté, la richesse, les nations choisies, les boyards; mais dans l'obéissance et en gardant la parole de Dieu. &quot;Heureux ceux qui entendent la parole de Dieu et la gardent ... Heureux tous ceux qui craignent le Seigneur et marchent dans ses voies&quot; (Luc 11). <br /> Par conséquent, ceux qui se marient, et ils désirent être heureux, craindre Dieu, être sages, rechercher un mari ou une femme qui craint Dieu, vivre une vie chrétienne, afin d'attirer la bénédiction du Seigneur de Sion et de voir les bénédictions de Jérusalem en tous leurs jours (Ps. 127).<br />La vraie fidélité rend le mariage heureux. <br />Des aperçus édifiants sur le mystère du mariage. <br /><br /> Dans l'exécution des fiançailles et du service de mariage, il y a certaines ½uvres, qui ont leur signification profonde:<br /> a) Lors des fiançailles et du mariage, le marié se tient à droite car celui qui a la primauté, est le plus âgé, est la tête de la femme; et l'épouse à sa gauche, comme signe qu'elle est plus petite que lui, étant faite de sa côte, lui devant obéissance .<br /> b) Les bagues sont le signe: l'amour, la fidélité et le lien durable jusqu'à la mort, qui se fait par les fiançailles et le mariage chez les futurs époux. <br /> c) La bague en or du marié présuppose la supériorité de l'homme sur la femme, ressemblant au soleil. La bague en argent de la mariée est comme la lune, car la femme prend sa lumière et son éclat de l'homme, tout comme elle prend sa lune du soleil. <br /> d) Les religieuses sont: des témoins, des cheza&#351;i, des parents spirituels, des conseillers et de bons professeurs. <br /> e) Les torches des lumières allumées, que les parrains tiennent dans leurs mains, signifient: la pureté des mariés, la Grâce divine qui les éclipse et la joie des mariés.<br /> f) Le mariage de l'époux avec toute la croix ci-dessus, comme dans l'étoile du disque liturgique, signifie la plénitude de l'homme envers la femme; et la gâterie du mariage de la mariée montre ses défauts en tant que vaisseau plus faible et soumis, obéissant à son mari <br /> g) le couronnement du marié et de la mariée, imaginez: la parure, l'honneur et la récompense apportés à la pureté et au bonheur de la mariée et du marié. Ils sont couronnés rois, dotés par Dieu du pouvoir de donner la vie, de donner naissance et d'élever des enfants, fils de l'Église et citoyens de la patrie . <br /> h) Le verre et le pain de bénédiction dont les mariés goûtent, signifie la joie du mariage, l'union des mariés à une fête commune. Cette collation, c'est aussi partager la vie dans les mêmes peines et joies.<br /> i) entourant la table avec la procession nuptiale: Le prêtre, les mariés, avec le chant: «Isaïe danse ... etc. montre: la joie de l'époux et la joie de l'Église pour la multiplication des fils et filles qu'elle désire faire participer au Christ et à ses saints.<br /><br /><br /><br /><div class="article_image_center"> <iframe id="ytplayer_v2327TXgcTTjr4yg9597" type="text/html" width="600" height="367" src="https://www.youtube.com/embed/TXgcTTjr4yg?fs=1&enablejsapi=1&origin=skyrock.com" frameborder="0"></iframe> <p class="sharewidget"> <a href="https://www.skyrock.com/m/blog/share-widget.php?idp=10&amp;idm=TXgcTTjr4yg:1:1&amp;title=LE+SAINT+SECRET+DU+NOCES+OU+DU+MARIAGE-+19+-%E8me+douane+2+-%E8me+partie">Ajouter cette vidéo à mon blog</a> </p></div> 2021-04-09T14:05:10-04:00 https://jaredleto.skyrock.com/3334955842-posted-on-2020-08-18.html 2020-09-09T12:22:07-04:00