Envoyer l'article 1962 / Marilyn by Willy RIZZO / Photographe envoyé par "Paris Match", Willy RIZZO déclara que "Marilyn était d'une immense tristesse lors de la séance , et que cette tristesse était très visible sur les clichés." Il en garde "un souvenir à la fois émerveillé et bouleversant, à cause de ce désenchantement au fond de ses yeux", désenchantement qui l'émeut encore à l'heure actuelle en revoyant ces clichés. à mes amis

Envoi de l'article à mes amis sur Skyrock

Tu dois être identifié pour envoyer cet article à tes amis

Fermer cette fenêtre