Envoyer l'article Non, je ne te dis pas ça pour que tu restes, pour que tu reviennes. Je ne cherche pas non plus à t'impressionner. Je te dirais simplement que j'écris pour mon propre plaisir égoïste, que je ne cherche pas ta reconnaissance et que ma vie a très peu de chances de te convenir, voire de t'intéresser. Mais tu peux rester. Je n'en demande pourtant pas tant. à mes amis

Envoi de l'article à mes amis sur Skyrock

Tu dois être identifié pour envoyer cet article à tes amis

Envoi de l'article par email aux amis de mon choix

Sépare chaque adresse email avec une virgule

Fermer cette fenêtre