Envoyer l'article Le style... C'est cette chose, ce vulgaire mot, ces cinq pitoyables lettres, c'est ça qui m'a le plus tué. Car au début je ne connaissais ni la musique, ni les textes, et encore moins l'histoire, celle avec le grand H. Alors ça a été les photos, et donc le style, ou la mode si vous préférez. Le style, c'est la veste rouge et noir du chanteur des Flamin'Groovies, période revival Beatles, le style, c'est les Chelsea Boots de Keith ou de Dylan, c'est le pommeau d'or de la canne de Beau Brummel ou les cheveux hérissées d'un Johnny Thunders défoncé. Le style, c'est la grande claque, la touche de magie, l'électricité qui se dégage de nos corps, et de donc de nos vêtements, c'est la puissance que j'ai ressentie au Gibus la première fois. C'est le claquement des Boots de la bande résonnant sur un trottoir parisien, où bientôt on entendra aussi le mien. [Boris Bergmann, Viens là que je te tue ma belle] à mes amis

Envoi de l'article à mes amis sur Skyrock

Tu dois être identifié pour envoyer cet article à tes amis

Envoi de l'article par email aux amis de mon choix

Sépare chaque adresse email avec une virgule

Fermer cette fenêtre