Envoyer l'article "*C'est vrai que j'ai souffert. Assez souvent. Mais j'ai aimée et j'ai été aimée. Et ça ce n'est pas rien. C'est même l'esentiel, à mon avis. C'est ce que je te disais tot l'heure. Au final, l'amour aura eu la première place dans ma vie. Les problèmes, les divorces, la tristesse. Oui, aussi, mais se sont des détails, ça ne compte pas. -Moi je pense qu'il fat se protéger, rétorquai-je. On ne peut pas s'exposer, rester sans défense! -Non, reconnut-elle d'un air grave. Mais tenir les gens à distance et se priver d'amour, ça ne rend pas fort. Au contraire. Parce que c'est de la peur. -Peur de quoi? -De prendre un risque, répondit-elle simplement. Le risque que des choses arrivent, le risque de se laisser emporter. Mais le risque, c'est la vie. Refuser d'essayer par peur, c'est du gaspillage. d'accord, j'ai fait des erreurs, beaucoup même, mais je n'ai pas de regrets. Parce qu'on moins je ne suis pas rester sur le bord de la route, à me demander ce que vivre veut dire. Je ne trouvai rien à dire. Toutes ces années, je l'avais plaint en vain. J'avais eu mal pour elle. Ce que je prenais pour de la faiblesse. Le fait qu'elle continue à espérer malgrès tout, était une force. Et je me rendis compte à l'insant que moi pendant toutes ces années, la vie m'était passée au-dessus. Et que la lache n'était pas elle mais moi." à mes amis

Envoi de l'article à mes amis sur Skyrock

Tu dois être identifié pour envoyer cet article à tes amis

Envoi de l'article par email aux amis de mon choix

Sépare chaque adresse email avec une virgule

Fermer cette fenêtre