Envoyer l'article Il n'y a pas de remèdes à ce mystère de l'homme qu'on aime et qui devient soudain étranger justement parce qu'on l'aime et qu'en l'aimant, on perd le pouvoir de raisonner, on se heurte à un mur douloureux qu'o ne peut briser. à mes amis

Envoi de l'article à mes amis sur Skyrock

Tu dois être identifié pour envoyer cet article à tes amis

Envoi de l'article par email aux amis de mon choix

Sépare chaque adresse email avec une virgule

Fermer cette fenêtre