Envoyer l'article A Brazzaville, une recrudescence des vols avec arme à feu et surtout, une montée des braquages inquiète la population depuis quelques mois. Les auteurs de ces méfaits seraient des hommes en uniforme, dont certains identifiés comme des policiers, accusent les habitants de la capitale. Mais Brazzaville n'est-elle pas tout simplement en train de solder les restes d'une guerre civile qui a ravagé le pays il y a treize ans ? à mes amis

Envoi de l'article à mes amis sur Skyrock

Tu dois être identifié pour envoyer cet article à tes amis

Envoi de l'article par email aux amis de mon choix

Sépare chaque adresse email avec une virgule

Fermer cette fenêtre